Quelle est la différence entre le taichi et le Qi Gong ?

Le taichi et le Qi Gong sont complémentaires

Le taichi et le Qi Gong sont à l’image du Yin et du Yang, ils ne s’opposent pas mais se complètent et s’enrichissent mutuellement. Vous pouvez soit commencer par le Qi Gong, soit par le Tai Chi Chuan ou encore mieux pratiquer les deux dès le départ. Leur base est fondamentalement la même : la lenteur des mouvements pour avoir le temps de sentir ce qui se passe à la fois dans le corps et l’esprit, la circulation sans entrave de l’énergie dans le corps pour garder la vitalité et la meilleure santé possible tout au long de la vie.

Le taichi est un art martial à l’origine

Le taichi est cependant un art martial à l’origine, cela signifie que tous les mouvements ont une visée de défense si quelqu’un vous attaque et de contre-attaque. En fait, on utilise la force de l’adversaire pour le déstabiliser, lui faire perdre son centre et placer son contre. Il a aussi été codifié plus récemment même s’il existe depuis des millénaires.

La forme YANG de YANG Chen Fu

Le taichi que j’enseigne est la grande forme YANG de YANG Chen Fu, la forme la plus répandue dans le monde. Cette forme YANG se compose de 108 mouvements – attention pas de panique, car comme dans les chansons, il y a de nombreux refrains, des séries de mouvements qui se répètent dans les 3 parties qui constituent la forme.  J’entends souvent dire :  » Je préfère le Qi Gong car le Tai Chi demande beaucoup de travail de mémoire. » En fait, c’est un faut problème car même si les formes de Qi Gong ont entre 6 et 12 mouvements seulement, elles demandent aussi un effort de mémorisation et elles ne se répètent pas. En outre, il y a des centaines de formes de Qi Gong …

On commence par étudier LA TERRE, l’enracinement, les équilibres, les pivots dans un relâchement total qui permet la bonne circulation de l’énergie dans l’ensemble du corps. Puis on passe à l’étude de L’HOMME, entre Ciel et Terre, relié au Ciel par le sommet de la tête et profondément connecté, enraciné par les pieds dans la Terre.

Avec la 3ème partie, LE CIEL, on atteint une autre dimension, où l’on se fond dans le  cosmos. On n’a plus besoin de réfléchir, la chorégraphie des mouvements nous fait rentrer dans la danse du Tao.

Les bienfaits apportés par la pratique du taichi chuan :

  • renforce les os, nourrit leur vitalité
  • entretient la souplesse des articulations et tendons
  • développe le sens de l’équilibre
  • donne du tonus musculaire
  • renforce le cœur et les poumons
  • régule la tension artérielle
  • a une action préventive des maladies physiques et mentales
  • améliore la mémoire
  • renforce la confiance en soi.
Mouvement : Brosser le genou dans le Tai Chi

Brosser le genou dans la Terre (Partie 1 de la forme de Tai Chi)

Tai Chi : préparation du simple fouet dans la Terre

1ère partie de la forme de Tai Chi « La Terre » : préparation du simple fouet

Vidéo de la 1ère partie de la forme de Tai Chi « LA TERRE »

Vidéo de la 2ème partie de la forme de Tai Chi « L’HOMME « 

Vidéo de la 3ème partie de la forme de Tai Chi « LE CIEL « 

Lien vers la page ….LA MARCHE DU TAI CHI